L’objectif des recruteurs est le même depuis presque 70 ans : recruter le meilleur candidat pour le poste à pourvoir. Cependant, c’est la manière de recruter ces profils qui se réinvente en permanence, notamment depuis l’arrivée d’Internet où c’est le recruteur qui doit partir à la recherche de son candidat idéal !

Comment le digital facilite le recrutement ?

Nous sommes donc loin des annonces placardées dans les villes, des publications des offres d’emploi dans les colonnes des journaux ou encore des agences spécialisées comme l’ANPE et l’APEC dans lesquelles il fallait se déplacer pour trouver du travail. Nous nous éloignons également de plus en plus des curriculum vitae traditionnels et des lettres de motivations à rallonge. En effet, en 2017 selon le blog digital recruiters, plus de 90 % des candidatures sont soumises en ligne. L’outil Internet est devenu central dans le paysage du recrutement français. Les recruteurs doivent faire face à ces multiples enjeux en adoptant une attitude plus proactive et digitale.

C’est au milieu des années 1990 que les « jobboards » émergent puis foisonnent. Pôle emploi, CadreEmploi, RegionsJobs, Monster… Ils existent toujours en version rafraîchie mais sont concurrencés par de nouvelles méthodes dont : les réseaux sociaux. Bienvenue dans l’ère du recrutement 2.0 ! Le digital a du bon. Comment facilite t-il le recrutement ?

Le blog du modérateur nous propose les 8 outils les plus utilisés par les recruteurs pour trouver leur candidat idéal par le biais de ces différents pourcentages  :

supports-recrutement-blog du moderateur

Les réseaux sociaux, garants de proximité entre recruteur et recruté

L’Oréal, le deuxième employeur préféré des étudiants Français, a lancé en 2014 : l’Oréal Live sur différents réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Instagram. Quinze collaborateurs ont dévoilé en quoi consistait leur travail quotidien sans restriction, ni tabou. Le but de cette action était de présenter aux jeunes, de façon transparente et honnête, la diversité des métiers proposés par l’enseigne (outre le marketing, qui est la fonction la plus connue). Une bonne maîtrise des collaborateurs sur les réseaux sociaux est bien sûr indispensable, souvent même indisociable d'une formation de community manager. L’Oréal a donc voulu créer un rapport de proximité avec ces jeunes, en complément de ses sites plus institutionnels. 

La vidéo et le CV numérique, pour un recrutement rapide et efficace

L’agence de publicité DDB Bruxelles a recruté sur l’application Snapchat en 2013. Ce réseau social a permis aux candidats de se présenter (et si possible, de convaincre) en 6 secondes. Suite à la publication de ces vidéos, dix personnes ont été retenues et parmi elles deux ont été embauchées au sein de l’agence. L’enseigne a bénéficié au passage d’un bon coup de buzz !

La marque Pizza Hut a, quant à elle, organisé des sessions d’entretiens express afin d’embaucher son nouveau Social Media Manager. Accompagnés de leur smartphone et de leur CV numérique Linkedin, les candidats ont eu 140 secondes pour convaincre les recruteurs qu’ils étaient les mieux placés pour occuper le poste de responsable des réseaux sociaux. Pizza Hut s’est inspiré pour cela des 140 caractères utilisés pour le tweet. De nos jours, nous n’avons guère plus de temps que cela pour faire bonne impression !

Ces différentes méthodes nous montrent que le recrutement s'accélère de plus en plus afin de gagner en efficacité.   

Le chatbot, pour un recrutement plus attractif et interactif

Le chatbot est un outil de discussion instantanée en ligne sous forme de robot. Il permet d’établir un contact, oral ou écrit, direct et sans filtre avec le candidat qui a souvent des questions à poser au sujet de l’entreprise qu’il souhaite intégrer. L’échange est décontracté et personnalisé grâce à l’utilisation de gifs et de photos. Outre répondre à des questions, cet outil coach le candidat pour son futur entretien et lui donne accès à toutes les offres d’emplois de la structure. L’entreprise Mazars a mis en place son premier chatbot dans le but d’améliorer l’expérience candidat et la marque employeur basée sur la transparence, l’innovation et le fun. Pour Mazars cet outil permet de traiter rapidement des questions chronophages ainsi qu’un recrutement en très fort volume. Grâce à son coût financier peu élevé, des petites sociétés telles que 3X Consultant s’en saisissent de plus en plus. Pourquoi se priver de cet outil qui rendra vos recrutements plus attractifs et interactifs ?
 

Le sourcing, méthode performante pour mieux cerner le profil du candidat

Selon le blog digital recruiters, 64 % des recruteurs déclarent s’être déjà décidés à recruter quelqu’un suite aux informations trouvées en ligne sur cette personne et au contraire 66 % ont déjà écarté des candidatures suite à des résultats négatifs trouvés sur Internet. Ces chiffres nous montrent que les 93 % des individus qui pensent que leur e-reputation ne les a jamais empêcher de trouver un travail, devraient tout de même se méfier ! Les recruteurs se servent de plus en plus de Google pour trouver de nouveaux profils ainsi que des informations officieuses à leur sujet, Linkedin n’étant plus forcément le meilleur canal pour trouver vos pépites…

Il est peut-être donc le moment de former vos recruteurs sur ces sujets ?

guide-formations-du-futur