formation-confiance-reussite

Formations managementlanguescommercial/marketinginformatiquedéveloppement personnelsécurité/qualitéweb

Entre les mails de réponse automatique des sites de recrutement et, de plus en plus récurrente, l’absence totale de réponse de la part des recruteurs, il peut y avoir parfois de quoi perdre sa confiance en soi et douter de sa capacité à retrouver un emploi. Alors si vous commencez à vous dire « pourquoi moi plutôt qu’un autre », « je n’ai pas les compétences », ou « je ne vais jamais y arriver », c’est que vous êtes au bon endroit au bon moment pour remettre un petit coup de motivation et de l’huile dans le moteur !

Assurance vaut compétence

Savoir se remettre en question pour se positionner au mieux par rapport à ses envies, ses compétences et les attentes du marché, est salutaire. Se mettre à douter de soi ne l’est pas ! Vous n’êtes malheureusement pas aidé par un environnement qui prête souvent au chômage quantité d’idées reçues qui viennent attaquer votre assurance et la confiance en vos capacités.

Mettons tout de suite les choses au clair : être au chômage n’est pas un échec, c’est une composante structurelle des trajectoires professionnelles en 2017. Alors rassurez-vous, de la valeur vous en avez, des idées et des réussites à votre actif, aussi ! Si vous lisez cet article c’est que vous avez besoin de pouvoir retrouver une image positive de vous-même et de ce que vous valez. Et ça tombe bien parce que c’est celle-là qui fera envie au recruteur. Pour être convaincant… il faut soi-même être convaincu de sa valeur.

Vous lisez une offre d’emploi et vous vous dites : « je n’ai pas les compétences ». Règle n°2 : à moins que la compétence soit clairement écrite comme indispensable (comme par exemple parler anglais pour un poste à l’international), les recruteurs ne s’attendent pas à ce que vous ayez nécessairement toutes les compétences requises. Parce que des moutons à 5 pattes qui savent tout faire, ça ne court pas les rues. Ne soyez pas plus royalistes que le roi en mettant votre propre niveau d’exigence plus haut que celles des recruteurs !

Si vous vivez une mauvaise passe avec le moral en berne, c’est parfaitement normal et compréhensible mais ne désespérez pas. La confiance en soi, ça se travaille. Concentrez-vous sur vos succès, repartez de tout ce qu’il y a de positif dans votre parcours, aussi bien dans votre vie personnelle que votre vie professionnelle. Bref, misez sur vous !

Rebooster votre estime

Maintenant, concrètement, l’un des moyens de trouver ou retrouver cette image positive de vous, en tant qu’individu (et votre statut d’activité ne la définit en rien), et en tant que professionnel (avec toutes les expériences et qualités qui vont avec), c’est une de suivre une formation, parce que de la sorte vous vous réappropriez la maîtrise de votre parcours professionnel. Pour trouver la formation qui vous convient le mieux n'hésitez pas : cherechez, trouvez et générez des devis (gratuits et sans engagements).

Envisagez-la pour au moins 3 raisons : ne pas subir la situation, réaliser une chose positive et vous montrer à vous-mêmes que vous avez les moyens de vos ambitions, et être encore plus adapté aux besoins du marché du travail !

  1. Quand ça ne marche pas comme on veut, il faut parfois savoir prendre les devants et provoquer un peu le destin. Vous en avez marre d’attendre que votre téléphone sonne ? Créez-vous de nouvelles opportunités par le biais de la formation, retrouvez votre position d’acteur !
  2. Dans votre situation, il est impératif de retrouver un sentiment d’accomplissement en réalisant quelque chose de constructif et positif. En poursuivant une formation, vous renouez avec cet indispensable certitude que oui, vous êtes un professionnel à même de réaliser ce qu’on attend de lui. Autrement dit d’être celui que les recruteurs recherchent !
  3. In fine, vous améliorez votre profil, tout simplement. Une corde de plus à votre arc peut faire pencher la balance.

Mais encore une fois, n’oubliez pas que plus encore que les compétences (qui s’acquièrent), ce sont les traits de votre personnalité, votre assurance, votre motivation qui vont convaincre le recruteur.

formation-ba-ba

Pour en savoir plus

Recherche d’emploi : reconstruire la confiance et l’estime de soi, Ithaque Coaching

Recherche d’emploi : la confiance en soi, ça se travaille, StudyramaPro

Gagner en confiance en soi dans sa recherche d'emploi en devenant le maître d'oeuvre de son projet professionnel, CadresOnline

Chômage longue durée, 5 conseils pour résister, L’express Emploi