Les grandes stratégies comme les petits trucs, de Sun Tzu à Mac Gyver, ne laissez rien au hasard et mettez toutes les chances de votre côté ! Suivez les 10 commandements du salarié malin !

1       Créer votre compte personnel d’activités

On l’a dit et répété, alors on est plus à une fois près (et vous non plus) : enregistrez-vous ici. Et ce pour une raison évidente : c’est sur votre compte personnel d’activités que vous pouvez connaître votre crédit d’heure, mais aussi et surtout parce que c’est par là que ça se passe pour déposer votre demande. En plus, c’est une petite boîte à outils pleines de ressources sur les métiers et les formations, dommage de s’en priver quand même !

2       Consulter le plan de formation de votre entreprise

En formation comme à la guerre ! Suivez le plan de bataille ! Selon la taille et l’ancienneté de votre entreprise, elle peut ou pas en disposer d’un. S’il est quasi systématique dans les grands groupes même dans les TPE et PME, près d’une sur deux en dispose d’un. L’objectif du plan de formation répond à l’obligation qui est faite aux entreprises d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail. Le plan de formation peut aussi avoir pour ambition le développement des compétences, nécessaire à toute évolution professionnelle. Bref, faites un petit tour du côté des services RH et demandez quelles actions sont mises en place dans votre entreprise.

3       Discuter avec votre RH

Corollaire du point précédent, si cela est possible dans votre entreprise, demandez un rendez-vous auprès de votre conseiller des ressources humaines. Il ou elle sera le mieux à même de vous renseigner et de vous accompagner dans vos démarches, parce que c’est l’interlocuteur tout désigné, tout simplement. Un conseiller RH est par vocation affecté au développement des compétences, il connaît les rouages de l’entreprise ET du monde de la formation. 

4       Evaluer les besoins et les opportunités avec votre boss

In fine, c’est lui ou elle qui validera votre demande de formation (en concertation avec d’autres parfois, selon le processus au sein de votre entreprise), alors il va falloir le convaincre ! A l’occasion de l’entretien annuel ou à votre initiative, faites valoir vos idées et vos ambitions et surtout cherchez à les faire corroborer avec des besoins que vous auriez identifiés sur votre poste ou dans votre entreprise. L’idée est de mettre en avant votre démarche de co-construction de votre parcours professionnel, car dans le cas d’une formation organisée sur le temps de travail, votre entreprise continue de vous rémunérer. Elle doit donc aussi y retrouver son intérêt.  

5       Contacter un Conseiller en Evolution Professionnelle

Pas de RH dans votre entreprise ou envie d’un regard neuf ? Faites appel à un CEP, un conseiller en évolution professionnelle. Les services du CEP sont gratuits, personnalisés et accessibles sans l’accord de votre employeur. Pas de parcours-type, le conseil en évolution professionnel s’adapte à vos besoins et vous fournit un appui pour faire des choix cohérents par rapport à votre demande. Il est organisé par branche d’activités, retrouvez la liste ici !

6       Bétonner votre demande

Pour intéressante qu’elle soit, une formation en menuiserie risque de peu interpeller votre responsable si vous êtes comptable, dans ce cas une formation en comptabilité / finance passera déjà beaucoup mieux. Ne laissez rien au hasard : pour avoir les meilleures chances de l’obtenir, il faut aussi choisir la formation la plus pertinente contextuellement, par rapport à vous et par rapport à votre employeur. Construisez votre argumentation : en quoi la formation apporte-t-elle un bénéfice à l’entreprise ? Avez-vous sélectionné plusieurs organismes de formation éligibles ? Sont-ils réputés ? Combien cela coûte-t-il ? Combien de temps allez-vous passer en formation ? Tous ces éléments impactent et intéressent votre employeur, montrez-lui que vous avez déjà pensé à tout.

7       Réagir en cas de refus

Bon, votre responsable n’est pas « chaud chaud » ? Il vous a donné des raisons valables ou a-t-il prétexté un cours de poney aquatique ? Un refus doit vous inviter à reconsidérer votre demande, peut-être que votre employeur a des raisons légitimes de refuser. La formation visée est-elle pertinente par rapport aux besoins de l’entreprise ? Est-elle nécessaire et justifiée ? Selon les réponses, vous avez le choix de changer votre fusil d’épaule, revoir votre projet et en discuter de nouveau avec votre responsable, ou de tenter d’utiliser votre crédit d’heures en autonomie, ailleurs que sur votre temps de travail, sans l’accord de votre employeur.

8       Identifier votre OPCA

Alors, ça y est vous avez convaincu votre entreprise ? Vous allez pouvoir passer à l’étape de constitution du dossier de demande (et rassurez-vous, c’est beaucoup moins fastidieux qu’avant) et pour ça, vous avez besoin d’identifier votre OPCA. Petit rappel ! L’OPCA est l’organisme chargé du contrôle, du financement et de la validation de votre projet de formation. Pour trouver votre OPCA, il est nécessaire de connaître le code NAF ou APE de votre entreprise : votre conseiller RH ou votre responsable saura vous renseigner, ce code est aussi en général indiqué sur vos feuilles de paie.

9       Monter votre dossier

Vous pouvez le faire seul, avec l’aide de votre employeur, voire même carrément tout déléguer. Dans ce dernier cas, il faut ajouter une « délégation » sur votre compte personnel d’activités en faveur de votre entreprise, en l’identifiant via son numéro SIRET. Le montage du dossier en ligne se résume finalement à remplir les champs d’un formulaire : durée de formation, organisme en charge, type de formation (présentielle, à distance, ou mixte), éléments relatifs à votre statut, votre catégorie socio-professionnelle, et votre plus haut niveau de diplôme. Franchement, c’est pas sorcier !

10   Lire tous les articles de Born To Learn

Et attention, interro à la fin ! Blague à part, on ne saurait trop vous recommander de vous informer autant que possible… ici ou ailleurs ! Plus vous en saurez, plus vous serez à même de convaincre votre employeur, et surtout, à même de bâtir un projet de formation solide et cohérent.

Pour en savoir plus

5 astuces pour trouver la formation qui me correspond, LinkedIn

Comment demander une formation lors de l’entretien annuel ? Regionsjob

Créer votre dossier de formation CPF, CPFormation

Le conseil en évolution professionnelle, Mon CEP