L’empowerment management, qui pourrait être traduit en français par le terme de “management de l’autonomisation” ou encore “management responsabilisant”, correspond à l’autonomisation d’une équipe de travail par le biais d’une implication plus forte dans différents projets. Cette idée, née aux Etats Unis au siècle dernier et utilisée à son origine pour renforcer le pouvoir d’action et de changement de certaines communautés en quête d’amélioration de leurs droits civiques, est aujourd’hui appliquée dans le contexte organisationnel des entreprises.

Un management destiné à responsabiliser LES équipeS

L’empowerment management repose sur trois piliers fondamentaux :

  • Vision : A vous de poser une vision claire afin de guider votre équipe à atteindre vos objectifs et ceux de l’entreprise.
  • Autonomie : Ce n’est jamais la partie la plus simple, mais plus votre équipe est autonome et plus vous la laissez l’être, plus les résultats seront intéressants.
  • Appropriation : Faites en sorte que vos collaborateurs s’approprient vraiment les projets et se sentent réellement légitimes à les porter.

Une remise en question des structures organisationnelles

Une culture d’empowerment au sein d’une organisation permet de casser certaines normes hiérarchiques. En effet, les structures organisationnelles verticales sont délaissées au profit d’une plus grande communication entre le manager et son équipe dans un premier temps. Par la suite, les collaborateurs peuvent être consultés de manière plus récurrente dans le cas d’une prise de décision importante. Par exemple, certaines entreprises mettent en place des shadow comex : souvent composé de jeunes cadres de moins de 35 ans, ce Comex junior a pour mission d’émettre des recommandations sur les projets stratégiques de l’entreprise avec un regard nouveau sur les mutations numériques à venir.

Un point positif pour votre marque employeur

On l’entend de plus en plus, les millennials, qui représentent aujourd’hui une grande partie de la masse salariale, demandent à accéder à des organisations où ils trouveront du sens et de l’impact. L'empowerment management vous permettra de devenir plus attractifs pour ces candidats puisqu’il favorise les éléments suivants :

  • Plus de collaboration entre les collaborateurs
  • La prise de leadership et d’affirmation de soi dans un contexte de travail sont primordiales et permettent de challenger le status quo en permanence afin d’atteindre de meilleurs objectifs.

Un impact global positif

Ces diverses méthodes d’empowerment ont déjà produit des résultats tangibles. En Belgique par exemple, une étude a démontré que l’utilisation de techniques de management responsabilisant a engendré une forte réduction de l’absentéisme et du nombre de congés maladies (divisé par deux).

En plus de cela, une nette augmentation de la créativité et de la productivité des collaborateurs est en général observée, contribuant à une augmentation de la croissance des organisations concernées. La pratique de l’empowerment management a également pour objectif de mieux résister à certains aléas économiques subis par les entreprises, en favorisant l’adaptabilité des structures organisationnelles en période de crise par exemple.

Enfin, à ne pas sous-estimer, est le potentiel d’une plus grande loyauté et rétention d’éléments clefs d’une organisation, éléments essentiels à la réussite d’une entreprise sur le long-terme et à son attractivité.

On s’y met ?

Le concept vous intéresse et vous avez envie de le tester au niveau de votre équipe ? Pour perfectionner vos connaissances vous pourrez commencer par proposer des formations management d'équipes parmi lesquelles vous trouverez des formations spécifiques sur l'empowerement management.

  1. Sélectionnez des éléments clefs de votre équipe qui pourront vous aider à porter le changement.
  2. Impliquez-les dans les décisions.
  3. Favorisez un dialogue franc avec elle afin de permettre une réelle remise en cause de l’organisation existante.