La formation pour les Salariés

Vous êtes salarié et vous ne savez pas où donner de la tête pour réussir à comprendre comment fonctionne ce système de formation. Entre tous les critères mis en place, la réforme du CPF et tout le reste, vous avez envie d’abandonner. On vous dit NON !

Voici un récapitulatif qui devrait éclaircir un peu l’horizon de la formation afin que vous puissiez y voir plus clair avant de savoir à qui vous adresser.

La première chose à comprendre est que le salariat est lui-même composé de différents statuts dont chacun à son fonctionnement propre.

Vous êtes employé du privé

En tant qu’employé privé et comme toute personne salariée,  vous bénéficiez des actions de formation professionnelle continue. Vous pouvez vous former grâce aux différents dispositifs suivants :

  • Le CPF (faire un lien vers l’article CPF)
  • Le congé individuel de formation
  • La période de professionnalisation
  • Les plans de formation de votre entreprise (suivant sa taille)

Dans tous les cas, l’entreprise pour laquelle vous travaillez est obligée de cotiser à l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) dont elle dépend. Ainsi, elle peut aussi bénéficier d’aides financières pour les frais de formation qu’elle engage pour ses salariés.

Le CPF est une des mesures du système de formation continue ;  c’est le moyen le plus simple à mettre en place si vous désirez vous former. Ce compte recense les heures de formation que les salariés ont acquises durant leur temps travaillé et les formations qualifiantes auxquelles ils ont droit.  
Le CPF vous donne droit à un crédit de 24h par an plafonné à 150h et ne se perd jamais.
Si vous souhaitez vous former sur vos heures de travail, vous devrez faire une demande auprès de votre employeur. Si, au contraire, vous souhaitez vous former en dehors des heures de travail, c’est votre droit et vous n’avez aucune autorisation à demander.

Dans tous les cas, rapprochez-vous du service RH de votre entreprise qui pourra vous aider à trouver un financement pour votre formation.

Notez que depuis 2015, dans le cadre de la réforme de la formation, votre employeur doit évoquer le sujet avec vous à l’occasion de votre entretien annuel.

Le cas de la Fonction publique

En tant qu’agent de la fonction publique, vous bénéficiez vous aussi d’actions de formation diverses :

  • Le DIF : Droit Individuel à la Formation
  • Le CFP : Congé de Formation Professionnelle
  • Le plan de formation : les administrations d’Etat établissent un plan annuel de formation après s’être concerté avec les organismes syndicaux. Ils établissent ensemble les formations qui seront proposées par l’administration.
  • Les congés VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) et bilan de compétences.
  • La période de professionnalisation.

Par ailleurs, en tant qu’agent de la fonction public, vous aurez, tous les ans, un entretien pour déterminer quels sont vos besoins en formation.

La cas des cadres

Que vous soyez cadre ou non, les conditions sont les mêmes. La différence résidera probablement dans votre choix de formation.

Effectivement, votre niveau de compétences nécessitera une formation à la hauteur de vos attentes. Il existe de nombreuses formations « spécialisées » pour les cadres, dans différents domaines d’activité.

Le contenu sera donc adapté à l’auditoire de cadres afin que vos attentes spécifiques  soient comblées et que vos questions propres à votre statut trouvent réponses.